Actualitésagro-business
A la Une

Bénin : le projet SAFEVEG offre des semences aux maraichers

Le vendredi 3 mai 2024, la première phase de distribution de kits de semences aux maraichers du Bénin a été lancée officiellement dans la commune de Sème kpodji. Elle s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre des activités du projet SAFEVEG, ceci après le processus de recherche et d’expérimentation conduit par les chercheurs de World Vegetable Center, sous le regard attentif des autorités béninoises.

Le directeur régional de word vegetable center Malik Ba, dans son allocution, a expliqué les différentes recherches menées pour aboutir au résultat. « On a testé plus d’une centaine de variétés avec les producteurs et aujourd’hui nous avons environ 28 variétés qui ont été soumises au catalogue pour être inscrites comme des variétés commercialisables mais en attendant que ces variétés soient officiellement inscrites au catalogue nous, avons jugé utile de permettre à beaucoup plus de producteurs du Bénin de pouvoir les voir et de les tester ».

Au total 3500 kits de semences améliorées qui sont de véritables pépites recherchées par les producteurs ont été multipliées par des entreprises semencières locales formées pour la circonstance. Pour Jolis Jurriens, ambassadeur du royaume des Pays–Bas près le bénin « cette activité du projet SAFEVEG s’inscrit bien dans les objectifs stratégiques des Pays-Bas au Bénin et de l’Union européenne à contribuer à l’amélioration de la sécurité alimentaire et à la réduction de malnutrition entre autres par l’augmentation de la productivité du revenu des petits producteurs et l’entrepreneuriat ».

Le projet SAFEVEG vise à augmenter la production et la consommation de légumes de bonne qualité en Afrique de l’Ouest. Il est mis en œuvre au Bénin, au Mali et au Burkina Faso pour améliorer la nutrition et la santé tout en créant de l’emploi en particulier pour les femmes et les jeunes.

Cette cérémonie a connu la présence du ministre de l’agriculture de l’élevage et de la pèche Gaston Dossouhoui. Celui-ci a rappelé les circonstances de la mise en place de ce projet au Bénin. Grâce au projet SAFEVEG, World Vegetable Center et ses partenaires œuvrent donc pour accroître la disponibilité et l’adoption des semences de qualité de variétés améliorées de légumes.

Un projet pour améliorer la consommation des légumes

En 2021, le ministre de l’agriculture, de l’élevage et de la pêche, Gaston Cossi Dossouhoui a lancé le projet SAFEVEG West Africa en présence de l’ambassadrice, chef de délégation de l’Union européenne et de l’ambassadrice du Royaume des Pays-Bas près le Bénin.

L’objectif  reste le même, augmenter la production locale de légumes plus sûrs, sans danger pour la santé des consommateurs, des producteurs, et pour l’environnement, en utilisant des biopesticides, des méthodes de lutte intégrée contre les nuisibles, et en maîtrisant les problèmes de contamination microbienne dans toute la chaîne de valeur.

Le projet SAFEVEG West Africa vise également à résoudre la sous-alimentation, améliorer les revenus et la productivité des petits producteurs alimentaires et à étendre l’utilisation des terres arables au Bénin, au Mali et au Burkina-Faso. « La consommation de fruits et légumes par habitant, par jour est d’environ 107g. Ce qui fait à peine 40g par Béninois par an. Et vous conviendrez avec moi que les normes de la FAO sont autour de 80 à 100 kilo par personne par an », a souligné le ministre Gaston Cossi Dossouhoui. Le projet permettra donc de combler ce déficit.

Il ajoute aussi que l’agriculture urbaine et périurbaine « contribue fortement à la sécurité alimentaire et à l’amélioration des revenus des jeunes et surtout des femmes, des couches vulnérables qui se trouvent au cœur des préoccupations du gouvernement de Patrice Talon ».

Le projet financé à hauteur de 11,8 millions d’euros par l’Union Européenne et les Pays-Bas, avec une durée de 5 ans, est une opportunité pour les jeunes diplômés des collèges et universités agricoles, des 03 pays cibles.

Dorice M. AHOLOUKPE

LIRE AUSSI Bénin : Des comités installés pour la promotion des semences, engrais et pesticides de qualité

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
%d blogueurs aiment cette page :

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité